Vous faites l'actualité, nous la commentons !
Recherche par mots clés :
Bonjour cher visiteur, n'oubliez pas de vous inscrire Ă  notre billet quotidien en cliquant ici
<< Retour
Pass sanitaire dans les transports publics – Tout ce qu’il y a à savoir
Ça doit se savoir !
Le 08-08-2021
shutterstock
A partir de ce lundi 9 août 2021, le pass sanitaire sera désormais obligatoire dans certains transports publics. Quels sont ses modalités d'application et les éventuelles sanctions envisagées ? On fait le point.
Ce dimanche 08 août, le décret paru au Journal officiel précise que l’utilisation du pass sanitaire (vaccination complète, test RT-PCR ou antigénique de moins de 72h ou justificatif de rétablissement du Covid-19, ndlr) étendue dans certains transports en commun à partir de ce 9 aôut, concerne principalement "les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux."



Qui sont concernés ?

Jusqu’au 30 septembre, date à laquelle l’extension du pass dans les transports en commun s’appliquera également aux jeunes de 12 à 17 ans, la mesure est restreinte aux adultes seulement.

Néanmoins, elle ne s'applique pas "en cas d’urgence faisant obstacle à l’obtention du justificatif", précise le gouvernement.

Comment va s’appliquer le dispositif ?

• En train, des contrôles à bord ou à quai

Les TGV(Inoui et Ouigo), les Intercités et les autres trains de longue distance internationaux au départ de la France (sauf l’Eurostar) sont soumis au pass sanitaire.



Les vérifications, faites par des agents identifiables par une chasuble bleue reprenant la charte "En train tous responsables" ou portant un bracelet de la même couleur, ou encore les forces de l’ordre (seules habilitées à contrôler conjointement les pièces d’identité des usagers, ndlr), se feront à quai ou à bord des trains.

Si le contrôle a lieu à bord, les contrevenants, qui s’exposent dans tous les cas à une amende de 135 euros, pourront poursuivre leur voyage.

Si le contrôle a lieu à quai, en revanche, l’embarquement est refusé à ceux qui ne présentent pas leur pass, et leur billet est remboursé.

Selon le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, un remboursement intégral du billet est également assuré pour ceux qui sont positifs au Covid après son achat .

• En car, des contrôles à l’embarquement

Concernés par le pass, les autocars interrégionaux ou internationaux, procèderont à son contrôle à l'embarquement, comme l’expliquent les sociétés BlaBlaCar et FlixBus sur leur site. Il ne sera donc pas possible d'accéder à l'autocar sans pass.

Les trajets en covoiturage, cependant, ne sont pas concernés par le dispositif.



• En avion, les trajets intérieurs eux aussi concernés

Déjà impératif pour se rendre en avion en Corse, dans les territoires français d'outre-mer ou à l'étranger, le pass sanitaire, dorénavant, concerne également les trajets à l'intérieur du territoire français.

Les contrôles s'effectueront avant l'embarquement ou selon les systèmes de contrôle en amont des compagnies aériennes (pour éviter les files d’attente, par exemple, Air France demande à ses voyageurs d'envoyer leurs justificatifs sur une plateforme numérique avant de prendre l'avion, ndlr).

• En bateau, des trajets déjà contrôlés

Depuis le 9 juin, toutes les personnes âgées de plus de 12 ans doivent déjà présenter un pass sanitaire – ainsi qu’une déclaration sur l'honneur d'absence de symptômes, pour rejoindre la Corse en ferry.

Par ailleurs, depuis le 21 juillet, tout passager souhaitant embarquer sur les navires et les bateaux de croisière avec hébergement, doit également présenter son QR code.


Copyright La Pause Gentle'mâle
Vous avez aimé cet article ?
Toujours plus...
Ne pas mettre ses doigts dans la cage du lion
Jean-Luc Lahaye suicidaire ? Un proche dévoile une de ses lettres
Des centaines d'oiseux s'écrasent mystérieusement au sol (Mexique)