Le repos du guerrier !
Recherche par mots clés :
Recherche par mots clés :
Bonjour cher visiteur, n'oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter en cliquant ici
<< Retour
David Hallyday : sa réaction quand il est interrogé sur la guerre d’héritage
Ça people !
Le 24-06-2019
capture d'écran vidéo
De passage à l’émission 20h30 le dimanche, David Hallyday a été interrogé par Laurent Delahousse au sujet de de l'affaire de l'héritage de Johnny. Regardez sa réaction.
Pas encore abonné ?  Inscrivez-vous à notre newsletter 100% gratuite
Je suis :    
Si vous êtes déjà abonné, pensez à parrainer un(e) ami(e) !
Suite à la mort de Johnny Hallyday, le 5 décembre 2017, ses deux enfants aînés et sa veuve, Laeticia Hallyday, se livrent une bataille sans merci, autour de l’héritage du chanteur.



Ainsi, c’était sans grande surprise que les parties aient célébré, chacun de son côté, l’anniversaire posthume du rockeur, le 15 juin dernier.

En effet, tandis que Laeticia et ses deux filles ont inauguré la place Johnny Hallyday à Toulouse, sa fille aînée, Laura, s’est mariée pour la deuxième fois, en présence de son frère, David.



Une proximité entre les deux aînés du Taulier qui, depuis le début de l’affaire de l’héritage Hallyday, s’est affermie, et qui a, notamment, donné naissance au clip de Ma lettre, la chanson hommage de David Hallyday à son père.

D’ailleurs, invité d’honneur sur le plateau de Laurent Delahousse, 20h30 le dimanche, le chanteur s’est confié sur ce titre.



Expliquant tout d’abord que c’ « un message sur la transmission, sur ce qu’on laisse aux gens qui restent », il a ensuite avoué, visiblement touché, avoir « mis du temps avant de pouvoir la chanter jusqu’à la fin ».

Un aveu qui a encouragé Laurent Delahousse à le questionner sur le procès en cours concernant l’héritage de Johnny : « Avez-vous une idée de comment tout cela va finir ? »



Mais cette question, aussi simple que brutale, a semblé avoir déstabilisé David Hallyday qui, gêné, finit par confesser : « Ecoutez, non. Je ne désire pas trop en parler ».

Et d’expliquer : « Parce que, déjà quand on est dans la reconstruction, on parle du coeur, de l’amour. C’est très compliqué. Je préfère, et j’ai un vrai détachement à ça, je préfère rester dans les énergies positives et bienveillantes. Et continuer à aller voir le public, c’est ça qui me rend plus fort ».



Pour rappel, le fils aîné du Taulier est actuellement en tournée pour la promotion de son dernier album, J’ai quelque chose à vous dire, et sera notamment à Paris, à la Salle Pleyel, le 4 octobre prochain.
Partager cet article avec un(e) ami(e)
Copyright La Pause Gentle'mâle
Toujours plus...
Il chante en duo avec son chien pour les soignants
François Fillon : à quoi ressemble sa nouvelle vie ?
Retournage d'une omelette